Vous avez des commentaires à faire sur le site, faites le savoir à : francois@la-fibre-textile.com

LE GROUPE FIBRE ENFANTINE

"Groupe en recherche de coordinatrice ou coordinateur, si vous êtes intéressé(e), merci de contacter Annick Souyri , annick@la-fibre-textile.com".


" Le groupe d'échange fibre enfantine de La Fibre Textile met en vente deux brochures de fiches techniques et pédagoqiques qu'il a rédigées. Ces brochures contiennent des fiches sur les fibres, des fiches techniques et des fiches d'activités pour organiser des ateliers avec les enfants."
le prix de la première et de la deuxième brochure est de 12€ chacune
Pour les recevoir, adresser le règlement en y ajoutant les frais de port :2,75€ pour une brochure ou 3,70€ pour les deux brochures
par chèque à l'ordre de LA FIBRE TEXTILE à l'adresse suivante :
Isabelle NORMAND
5, Quai de Seine - 27430 ST PIERRE DU VAUVRAY

Groupe d’échanges fibre enfantine
Toujours en projet les figurines poupées en feuilles de maïs. Prochainement je dois rencontrer un membre de la Fibre enfantine à ce sujet. Une adhérente a répondu au dernier contact mail. Il s’agit de Christine Delbove, agricultrice, qui a plein de projets, notamment un livre sur les différentes fibres, et qui m’a envoyé son blog www.vivrepratiquealacampagne.blogspot.com
Avec Consuelo, nous avons travaillé sur le feutre pour faire émerger de nouvelles idées à réaliser avec les enfants.

Pour ma part j’ai répondu à un appel d’offres, émis par un bailleur de logements sociaux, qui avait pour but de rapprocher les voisins. J’ai pu ainsi programmer des ateliers « Feutre » pour tous les âges : 5 ans à 87 ans. Grand succès, tous se sont bien débrouillés. Les ateliers duraient entre 2 et 3 h.
Prochaine rencontre à déterminer. Novembre ou début décembre avec pour thème Noël. Pensez-y dès maintenant et si vous ne pouvez vous déplacer, je propose que chacun envoie des photos de ses réalisations. Nous pourrions ainsi les faire tourner à chacune et chacun.
Marine S

Nous sommes quinze dans le groupe et je vous propose de nous réunir autour d’un atelier feutre pendant les mois d’été. La relance de l’atelier « poupées » n’a pas eu d’écho dernièrement. L’atelier peut se dérouler chez moi à Paris ou dans un autre lieu. Réaliser des perles, des fleurs, des objets décoratifs à partir de laine feutrée est une source d’émerveillement pour les enfants. La surprise est plus grande encore si l’on ouvre ces perles  et que d’autres couleurs que celle du pourtour apparaissent. Consuelo et moi-même avons animé dernièrement des ateliers dans des écoles de banlieue parisienne, le succès fut au rendez-vous.
L’idée d’un livre en dessin textile ou bien tout simplement collecter des textiles (broderies, dentelles, tissus divers) pour en faire des sculptures qui volent au vent ou des objets plats…peuvent être aussi le sujet d’une de nos  prochaines rencontres. nous pouvons partir de ces bases pour créer un atelier créatif.
Merci à tous pour votre participation et à bientôt,
Marine S.
2 juin 2014
Fonctionnement du groupe : Nous nous réunissons une ou deux fois par an à l’initiative des adhérents et sur un thème au domicile de l’une ou de l’autre, ou autre, pour une journée ou un week-end. Tout est basé sur l’échange de savoirs et les idées de tous.
N’hésitez pas à faire des propositions et à échanger par photos ce que vous faites.

Notre groupe pour l’année 2014 est constitué cette année de neuf personnes, bienvenue aux nouveaux adhérents.
Nous nous sommes réunies une fois à Paris en mars 2013 autour du thème de la poupée. Sujet immense que nous avons survolé. Dans  l’attente d’une prochaine rencontre, à décider ensemble, je vous propose de poursuivre sur ce sujet. Chacun pourrait de son côté le matérialiser avec toutes sortes de matériaux ayant trait aux  fils, aux textiles, et bien d’autres comme des végétaux.
Bien entendu toutes sortes de techniques peuvent nous aider à donner vie à nos réalisations, teinture, tricot, crochet, tissage, filage, tressage, tricotin, tous ces éléments peuvent faire partie de nos objets.
Nous pouvons aussi nous tourner vers des jeux fabriqués à base de textile, de fils, de feutre…par exemple le jeu de la comète fait avec des bandes de tissus. Les bijoux plaisent aussi beaucoup aux enfants filles et garçons et hormis les perles de laine que tous adorent faire nous pourrions faire des colliers ou des bracelets en forme de tresse à 7 brins, ou des colliers à base de cylindre de feutre coupé en rondelle. Puisque nous n’avons pas eu de réunion récemment, je vous joins des photos de mes  réalisations.
Pour mémoire je vous rappelle que deux brochures Fibre enfantine ont déjà été publiées, la troisième est en cours.
Surtout n’hésitez pas à communiquer autour de vos projets, de vos questions, de vos initiatives.
Marine S.

Lien Album photo
Compte-rendu de la journée Fibre enfantine, dimanche 10 mars 2013 sur le thème de « la poupée » -
Lien album photo
C’est une rencontre autour d’un thème universel, intemporel qui nous a réunies.
Nous étions neuf, Marie-Sylvie, Annie, Gaëlle, Thérèse, Marie-Lise, Consuelo, Evelyne, Anne-Marie, Marine à nous retrouver pour une journée à Paris. Chaque arrivée enrichissait le pêle-mêle des poupées préparées avant la rencontre
Des « poupées chagrin » du Pérou apportées par Annie, à « Nénette et Rintintin »,  aux figurines en laine, enroulées, brodées, cousues, tissées sur un support en bois, et d’autres qui disent non… toutes sortes de techniques ont été utilisées. Nous avons beaucoup échangé, consulté les livres apportées pour la journée.
Dans la perspective d’un atelier pour enfants, dimanche, nous nous sommes inspirées des « poupées chagrin » du Pérou et en avons réalisé avec du papier de la laine et du tissu (Hauteur 5 cm env.) Voir photo pour la réalisation. Si besoin est, utiliser de la colle pour textile.
Puis nous avons choisi une autre sujet apporté par Marie-Sylvie. Il s’agit de tendre sur du carton fort (faire des enchoches) 6 fils de fer cablé (léger) et de tisser les jambes, le corps et les bras d’un personnage. Les jambes d’abord, 3 fils d’un côté et 3 fils de l’autre puis tisser sur les 6 fils pour le buste et ensuite séparer en trois. 2 fils pour un bras, 2 fils pour la tête et 2 fils pour l’autre bras. Voir photo. Beaucoup de liberté peut être laissé pour le choix des fournitures. Très bonne introduction au tissage puisque le travail avance facilement et qu’il faut juste passer le fil dessus et dessous, comme l’armure toile, armure la plus simple du tissage.
Comme à chaque rencontre nous n’avons pas oublié de « soigner » notre repas , mais toujours à la fin de la journée  le temps s’accélère, retour en train pour certains ou voitures pour d’autres.
Ce fut une journée radieuse et active qui  ne nous avait pas laissé prévoir l’épisode neigeux du lendemain !!
Nous envisageons de nous rencontrer une prochaine fois sur le thème des figurines en maïs ou autres végétaux. La date n’est pas encore définie.
Que celles qui n’ont pu participer mais qui ont réalisé leurs figurines me fassent parvenir leurs photos. Elles viendront enrichir celles déjà achevées. Merci par avance.
L’histoire des poupées, reflets de l’homme ou jouets est fascinante. A notre tour nous venons ajouter  à celles déjà réalisées, et surtout par les femmes pour les filles puisqu’il est bien reconnu que le nombre de représentations féminine sous forme de poupées est bien supérieur en nombre aux représentations masculines. A suivre.. à poursuivre…
Bonnne continuation à toutes,
Marine
Et bien sûr toutes les suggestions de rencontre sont les bienvenues.

Notre dernière rencontre début octobre chez Thérèse - lien

Projet trouvé de Agnès Calas membre du groupe fibre enfantine lien format pdf

Les 1er et 2 novembre 2010, nous nous sommes retrouvés pour une rencontre à La Ferme d’Antan à Plédéliac dans les Côtes d’Armor. La Ferme d’Antan reçoit régulièrement des groupes d’enfants pour des animations autour de thèmes variés orientés vers le patrimoine local mais le travail traditionnel des fibres peut amener à découvrir d’autres techniques très simples à pratiquer avec les enfants sur une courte durée.


Ainsi que le montre ces quelques photos, nous avons pu pratiquer, chacun apportant ses connaissances et ses idées : le feutre à plat et en relief avec l’aide de Thérèse, d’Evelyne, d’Isabelle ; le papier de laine, la vannerie avec les conseils de

Klervi animatrice à la Ferme d’Antan. Nous avons également avec l’aide de Catherine filé au fuseau deux par deux : l’un file pendant que l’autre tourne le fuseau ce qui est plus facile pour de jeunes enfants mais pour le moment nous n’avons pas encore les photos. Dès que je les recevrai je les ajouterai.

La Ferme d’Antan est un lieu bien agréable à découvrir et très instructif sur le passé rural de cette belle région. Vous trouverez une description détaillée de ses activités en visitant son site : www.ferme-dantan22.com

 

Le groupe d’échanges « Fibre enfantine » rassemble des membres de la Fibre Textile intéressés par les activités textiles avec les enfants de tous âges et dans différents lieux : en famille, à l’école, en centre de loisirs, en ferme pédagogiques …

Nos objectifs :
L’organisation de rencontres autour d’un thème, d’une technique, dans un esprit d’échanges et de recherches communes. Nous nous sommes ainsi retrouvés le plus souvent sur deux journées consécutives deux fois dans l’année environ autour de l’adaptation pour les enfants des techniques du filage, de la teinture végétale, du tissage, de la fabrication du feutre, du papier de fibres, du tissage dans l’espace, en mouvement.

Le montage d’expositions de travaux textiles d’enfants ouvertes au grand public. Les pièces exposées étant réalisées sous la direction des membres du groupe. Nous avons ainsi présenté plusieurs expositions différentes ces dernières années lors des Journées de Printemps qui ont cédé la place à présent à une manifestation annuelle plus importante Le Festival des Arts de la Laine à la Bergerie Nationale de Rambouillet

La rédaction de fiches pédagogiques sur des techniques textiles que nous avons pu mettre en œuvre auprès des enfants. Ces fiches après avoir été partagées entre les membres du groupe sont ensuite reliées et mises en vente. (voir l’article sur la brochure «Fibre enfantine ».

La constitution et la mise à jour annuelle d’une bibliographie d’ouvrages sur le textile et les enfants : documentaires, histoires, contes…ainsi qu’une liste de cassettes vidéos, CD rom et autres supports.

Lors de manifestations, nous proposons aux visiteurs des démonstrations sur le travail de transformation de la laine : filage, teinture, tissage, feutre, des animations, la vente de deux brochure « Fibre enfantine ».

Merci Annick ! Les petits bonhommes « aplatis » de tes ateliers ont fait des émules ! Je m’en suis inspirée pour réaliser des personnages un peu similaires dans le cadre de mes ateliers d’art-thérapie dans les écoles maternelles de Val de Reuil (Eure). Ce sont des enfants de moyenne section donc âgés de quatre à cinq ans qui ont réalisé ces drôles de personnages les personnalisant à souhait !
Ces réalisations sont plus grandes, environ 60 cm de haut pour faciliter le travail manuel de ces jeunes enfants et pour changer des dimensions souvent modestes des travaux exécutés dans leur classe. Ce fut un long travail de plusieurs mois à raison de 40 minutes par semaine, apprenant ainsi la persévérance et du fait des techniques variées, la lassitude fut évitée. Les enfants ont grandi en même temps que leur bonhomme !
Comme pour les réalisations de l’atelier d’Annick nous avons utilisé différentes techniques :
les têtes en tissage circulaire sur carton, le corps tissé sur carton ou sur grillage plastique pour les enfants plus en difficultés de motricité, les bras ont été brodés et les jambes agrémentées de petits collages. Nous avons utilisé beaucoup de laine mèche, filée, de morceaux de tissus, le tissu de sisal pour les bras.
Ce tissu est suffisamment ajouré pour que la broderie soit un peu plus aisé à cet âge. Nous avons cherché des noms pour ces personnages. Ce n’est pas facile pour ces enfants d’aller au-delà de leur propre prénom ou de celui de leurs frères et sœurs, des copains…
Nous avons cheminé, je les ai guidés pour qu’ils s’inspirent de l’allure du personnage ainsi nous avons nommé : « Monsieur Clown », « Princesse jolie », « violette »…Les enfants entrant ainsi dans un imaginaire les aidant à dépasser les dures réalités de leur vie quotidienne.


Témoignage de Isabelle
Depuis vingt-cinq ans, j’encadre des ateliers de création textile dans plusieurs écoles d’une ville nouvelle de Normandie à Val de Reuil (Eure). Après avoir suivi une formation au Diplôme d’Université d’Art en Thérapie et en Psychopédagogie à l’Université René Descartes Paris V, j’accueille dans mes ateliers des enfants d’école maternelle en difficultés diverses. Je suis membre du groupe d’échanges fibre enfantine depuis sa création fin 2000. La mise en commun de nos pratiques d’ateliers qu’elles soient vécues en famille avec nos enfants ou dans un cadre professionnel de l’enfance sont une grande source d’idées et de recherches. Après chacune de ces réunions, munie d’un dynamisme tout neuf, je peux essayer, cette fois seule auprès des enfants d’en adapter le contenu. Ces échanges ont enrichi considérablement ma pratique professionnelle souvent difficile en réduisant les inévitables essoufflements et ainsi de rester, je l’espère, dans une certaine efficacité.


Feutre et tissage

Papier de paille avec introduction de Papier de paille avec introduction de végétaux

Tissage sur carton en cours


Expérience d’animation textile à l’école par Annick Souyri

J’anime parfois des ateliers dans les écoles, que j’essaie d’associer aux projets de l’enseignante. J’aimerais partager avec vous cette expérience vécue à l’école L’Ermitage à Maisons Laffitte, avec Mme Terzian, et les enfants de sa classe de CE2. L’idée est partie d’un livre étudié en classe : l’histoire concerne un enfant qui s’est trouvé aplati par une armoire tombée sur lui pendant la nuit (« Clément Aplati », traduit d’un livre anglais pour les enfants « Flat Stanley », par Jeff Brown). Cet enfant devenu tout plat, explore sa nouvelle vie en tant qu’enfant « plat », et découvre entre autres, la possibilité de voyager en se glissant dans une enveloppe….
Afin de faire le lien entre l’univers scolaire et la famille, l’enseignante souhaitait réaliser des personnages plats en classe, puis que ces personnages créés par les enfants puissent être emportés chez eux pendant le week-end et participer ainsi à la vie de famille des enfants. Ces personnages plats devaient donc prendre vie grâce au travail collectif mais personnalisé des enfants de la classe. L’enseignante a proposé de construire des personnages en carton de la taille d’un petit enfant, et que les enfants leur donnent vie en leur apportant leurs couleurs, leurs cheveux, leur vêtements,… L’utilisation du textile pour la réalisation de ces éléments s’est ainsi imposée à nous. Mais puisqu’il fallait « créer » et donner au personnage sa personnalité, il ne s’agissait pas simplement de prendre un morceau de tissu ou un morceau de laine et de l’appliquer sur le personnage. Il fallait fabriquer ce tissu ou cette laine, à partir du matériau de base, qui est la fibre ou le fil. Ce tissu était ainsi une création originale des enfants de la classe, reflétant la personnalité qu’ils souhaitaient donner à leurs personnages.
J’ai donc sous forme de 4 séances de 2 à 3 heures, avec la participation active de Mme Terzian, proposé aux enfants des ateliers de tissage, de feutre et de tricotin, pour réaliser les pièces qui devaient servir à la personnalisation des formes en carton. Les personnages aplatis ainsi créés ont trouvé place dans les cartables et ont pu ainsi passer les week-ends en famille. Quel bonheur de voir ces personnages revenir en classe, ébouriffés, ou un peu salis car ils avaient participé à une sortie ou un repas en famille !

Les enfants ont pu à travers cet atelier découvrir et pratiquer les techniques du tissage, du feutre et du tricotage. Ils ont également pu choisir les couleurs et les matières parmi celles proposées. L’objectif de l’enseignante de créer des personnages faisant le lien entre la classe et la famille a été atteint grâce à cette riche expérience collective. Un grand merci à l’enseignante, Mme Terzian, qui a proposé cette idée très créative et qui m’a accueillie dans sa classe, qui s’est investie dans l’achat des matières, et qui m’a accompagnée dans les activités avec les enfants et tout au long du projet.


Carrés de tissus terminés

Et Clément aplati habillé